Paris: Hugues Aufray rejoint l'équipe de Cédric Villani

Singer Hugues Aufray Photographed in PARIS (Photo by Eric Fougere/VIP Images/Corbis via Getty Images)
Le chanteur Hugues Aufray, 90 ans, figure au sein de l'équipe de campagne de Cédric Villani pour les élections municipales de 2020 à Paris.  (Photo: Eric Fougere via Getty Images)

POLITIQUE - Il est lancé vers le 15 mars 2020. Candidat aux élections municipales à Paris malgré la désignation de Benjamin Griveaux par son parti LREM, Cédric Villani n’a pas renoncé à ses ambitions pour l’hôtel de ville.

Bien au contraire, il continue d’avancer vers le premier tour du scrutin, mettant petit à petit en action les différents éléments qui lui permettront, espère-t-il, d’être élu face notamment à son rival et à la sortante Anne Hidalgo. Et ce jeudi 19 septembre, c’est son équipe de campagne qu’il a dévoilée, avec quelques surprises.  

Rassemblés sous la bannière “Vivons Paris”, on retrouve par exemple des personnalités politiques qui avaient déjà fait connaître leur sympathie pour le projet du brillant mathématicien: le député LREM du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, la représentante des Français établis hors de France Paula Forteza, l’énarque Rayan Nezzar...

Mais pour un homme qui compte désigner par tirage au sort entre 30 et 50 membres de ses listes, il fallait nécessairement regarder aussi du côté de la vie civile. Et en l’occurrence, plusieurs personnalités font partie de son équipe, à l’image de l’autrice franco-sénégalaise Fatou Diome ou du spécialiste de l’Islam Gilles Kepel, qui sera en charge des relations internationales. 

Plus surprenant, on retrouve aussi le chanteur Hugues Aufray, 90 ans, qui a obtenu la responsabilité des arts et de la culture au sein de l’équipe de campagne de Cédric Villani. En 2017, instrumentalisé par un groupuscule d’extrême droite, le musicien avait un moment envisagé de se présenter à l’élection présidentielle avant de reculer, pour ce qui demeure son seul engagement officiel en politique. 

Au moment de faire demi-tour, il avait assuré qu’il restait fidèle au “gaullisme de gauche” dans lequel il avait été élevé par ses parents. 

À voir également sur le HuffPost:

LIRE AUSSI:

Face aux députés LREM (dont Villani), Macron met en garde contre la "division"

Macron appelle LREM à "regarder en face" l'immigration

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.