Paris : un homme tué à l'ambassade du Qatar, un suspect interpellé

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Lundi matin, un vigile travaillant à l'ambassade du Qatar à Paris a été tué. Selon la source proche de l'enquête, une altercation a eu lieu entre les deux hommes devant l'ambassade mais les circonstances du décès sont encore à déterminer. Une enquête pour homicide volontaire est ouverte.

Un vigile travaillant à l'ambassade du Qatar à Paris a été tué lundi matin par un homme âgé de 38 ans, qui a été interpellé après les faits, a appris l'AFP de source proche de l'enquête et auprès du parquet de Paris. "Par un crime odieux et injustifié, un agent de sécurité de l'Ambassade du Qatar à Paris a été tué ce lundi matin. Les forces de l'ordre ont rapidement interpellé le suspect et ouvert une enquête", a confirmé l'ambassade du Qatar en France sur Twitter.

Les circonstances du décès restent à déterminer

Selon la source proche de l'enquête, une altercation a eu lieu entre les deux hommes devant l'ambassade, dans le VIIIe arrondissement, peu avant 7H00. "Les circonstances du décès du vigile sont encore à déterminer précisément", a précisé le parquet, qui ajoute que "l'utilisation d'une arme" par l'auteur présumé "n'est en l'état pas confirmée".

En fin de matinée, des agents de la police scientifique et judiciaire effectuaient des constatations sur place, a constaté un photographe de l'AFP. Un cordon de sécurité avait été mis en place devant l'entrée principale de l'ambassade, où se trouvaient des policiers armés.

Une enquête ouverte pour homicide volontaire

La brigade criminelle parisienne a été chargée de l'enquête ouverte pour homicide volontaire. L'ambassade du Qatar en France, dans un autre tweet, a écrit attendre les résultats de l'enquête et présenter "ses plus sincères condoléances" à la famille de la victime.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Azovstal : quel avenir pour les combattants ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles