Paris : le gros raté de la Mairie dans la restauration d’un banc historique

·1 min de lecture
Le banc public Davioud acquis par des membres issus du mouvement SaccageParis. 
Le banc public Davioud acquis par des membres issus du mouvement SaccageParis.

« Un raté complet. » Les animateurs du hashtag #SaccageParis ont fait part de leur colère après la restauration jugée ratée d?un banc historique qu?ils avaient offert à la Mairie de Paris, en mai 2021, rapporte BFMTV, mercredi 7 juillet. Comme promis par l?Hôtel de Ville, ce banc signé Gabriel Davioud, architecte du mobilier urbain de Paris sous le Second Empire, peut désormais être observé à l?entrée du pavillon de l?Arsenal.

Et force est de constater que le résultat ne plaît pas aux Parisiens de #SaccageParis, un collectif qui dénonce depuis le printemps 2021 la destruction du patrimoine de la capitale, ou encore l?aménagement de l?espace public. C?est dans ce contexte que le banc a été offert, « pour que la beauté de Paris soit préservée ». « Ils ont saccagé le banc, notre banc? ! Et pourtant, pour une fois ils étaient bien intentionnés », tempêtent-ils sur Twitter. Des critiques ont notamment fusé quant aux planches choisies « façon aire de pique-nique ».

« Tout ce que fait @Paris est ?provisoire? : ni fait ni à faire »

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris en charge de l?urbanisme, de l?architecture, du Grand Paris a toutefois indiqué sur le réseau social que les planches étaient provisoires. Une justification fortement critiquée : « Tout ce que fait @Paris est ?provisoire? : ni fait ni à faire », ont ainsi renchéri les Parisiens outragés.

À LIRE AUSSI#SaccageParis : le nouveau cri de ralliement

Un début de restauration de mauvais aug [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles