Paris : le grand baiser contre l'homophobie

Environ un millier de personnes ont manifesté jeudi 15 novembre au soir contre l'homophobie devant l'hôtel de ville de Paris, en effectuant un grand "kissin'", durant lequel des centaines de couples homos et hétéros se sont embrassés au même moment.

A 19 heures, au son d'un coup de sifflet, les amoureux, des hétéros mais essentiellement des homos, se sont lancés dans un long baiser, interrompu cinq minutes plus tard par un second coup de sifflet. En majorité très jeunes, ils ont ensuite posé pour les photographes avec des photos de leurs familles.

"J'ai deux pères et des repères"

De nombreux manifestants portaient des pancartes proclamant des slogans comme : "J'ai deux pères et des repères, pas besoin de vos prières".

"Alors que les opposants disent vouloir protéger la famille traditionnelle, nous montrons avec nos photos de famille aux politiques français à quoi ressemblent les familles françaises d'aujourd'hui : des familles hétéros, homos, avec ou sans enfants, divorcées, recomposées, monoparentales... Des familles différentes mais qui méritent toutes les mêmes droits!", a déclaré Guillaume Bonnet, porte parole de All Out, organisation qui a lancé cette manifestation. Selon All Out, des manifestations de ce type se sont tenues dans 16 villes de France jeudi.

Des manifestations contre le mariage homo ce week-end 

Une cinquantaine d'associations avaient participé le 7 novembre dernier à un rassemblement près de l'Assemblée nationale, pour soutenir le gouvernement dans son projet d'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples homosexuels et demander des améliorations du projet. Selon les organisateurs, entre 1.500 et 2.000 personnes avaient participé à la manifestation.

Samedi et (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Paris : le grand baiser contre l'homophobie
Mariage homo : l'UOIF y voit un "risque de zoophilie"
Antis-mariage homo : le match des manifs
DOSSIER. Le mariage homosexuel
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.