Paris : la future place de la Bastille aura les pieds dans l’eau

Julien Duffé
Dans le cadre du réaménagement de la place de la Bastille, dont la moitié de la surface sera rendue aux piétons, la Ville prévoit d’aménager un accès direct vers le port de l’Arsenal

Au printemps prochain débutera le réaménagement de la célèbre esplanade parisienne, dont 50 % de la superficie sera rendue aux piétons. Le rond-point sera supprimé, et la place bénéficiera d’un accès direct au port de l’Arsenal.


Une vraie révolution pour la Bastille ! Des sept grandes places parisiennes que la Ville de Paris s’est engagée à redessiner d’ici à 2020*, c’est celle de la Bastille (IVe-Xe-XIIe) qui bénéficiera du programme de réaménagement le plus ambitieux.

C’est ce que devrait confirmer ce lundi au Conseil de Paris la maire (PS) Anne Hidalgo, qui annoncera au passage que l’enveloppe globale de l’opération « Réinventons nos places » passera finalement de 30 à 44 M€, une réévaluation qui déjà fait bondir l’opposition, révèle le JDD.

En ce qui concerne la Bastille, la Ville confirme ce dimanche qu’après concertation, c’en sera bien terminé du rond-point autour de la colonne de Juillet, qui sera rattaché au parvis du bassin de l’Arsenal pour former un vaste espace piéton de 13 200 m2. Objectif : favoriser les circulations douces et valoriser le patrimoine.

« Plus de 50 % de la place sont ainsi rendus aux piétons » souligne la Ville, qui ajoute qu’une cinquantaine d’arbres seront plantés sur l’esplanade, « créant ainsi un îlot de fraîcheur et des zones d’ombre continues ». Enfin, pour réduire le bruit ambiant, la mairie annonce « la suppression générale des pavés » sur la voirie. Chaussée qui tournera donc « en fer à cheval » autour de la colonne et sera mise en double sens.

Mais la grande nouveauté, c’est le percement au sol d’un accès direct depuis la place jusqu’au port de l’Arsenal, « joyau de Paris pourtant méconnu et peu mis en valeur » selon la mairie. De grands escaliers mèneront jusqu’à un quai aménagé sous la station de métro de la ligne 1 pour se poursuivre jusqu’au bassin, ont imaginé les architectes Bernard Althabegoīty et Annick Bayle ainsi que le bureau d’études techniques OGI.

Une réunion publique sera organisée le 18 décembre avec les habitants (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Paris : nouvelle polémique autour des JO 2024
Marche sur l’Elysée : une dizaine de vitrines cassées
56% des foyers fiscaux parisiens seront exonérés de la taxe d’habitation en 2020
Paris : 250 chevaux défilent sous la tour Eiffel
Paris : 4 élus quittent le groupe LR pour rejoindre les « Parisiens Progressistes et Constructifs »

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages