Paris et la France, vue d'en haut, par Thomas Pesquet

Marie Origas, Journaliste
·1 min de lecture

À peine arrivé à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour sa deuxième mission, le samedi 24 avril, Thomas Pesquet profite du peu de temps libre qu'il possède pour photographier notre planète. Comme lors de sa première mission en 2016, il a capturé de magnifiques clichés du territoire français avec un recul de 400 kilomètres d'altitude.

Lundi 16 avril, une première photo de Normandie est postée sur son compte twitter. Né à Rouen, le spationaute français présente fièrement sa région natale. « Sous le soleil comme toujours », se réjouit-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Quelques jours plus tard, il nous offre une vue dégagée de la capitale, comprenant les 13 kilomètres de longueur intra-muros et un aperçu de sa petite couronne. Apparemment, il a eu droit à « un passage à la verticale de Paris, par un temps parfait ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le début de son deuxième album ne fait que commencer ; alors, quelles seront les prochaines destinations ? Les paris sont ouverts ! En attendant, Futura suivra son aventure et vous tiendra au courant du déroulement de sa mission à bord de l'ISS.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura