Paris : le chauffeur de taxi pratiquait des prix délirants et roulait "n'importe comment"

·2 min de lecture
Le faux taxi pratiquait des prix exorbitants et circulait sans permis de conduire ! (Photo : THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)

L'individu, qui effectuait des transports de personnes en toute illégalité, a été condamné ce mercredi.

Il sévissait depuis plusieurs mois aux abords de la gare de Lyon, à Paris. Ce mercredi 17 novembre, un jeune homme de 26 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de la capitale à neuf mois de prison ferme, plus neuf mois avec sursis, pour avoir exercé illégalement la profession de chauffeur de taxi.

Comme l'explique Le Parisien, l'escroc avait par dessus le marché l'habitude de demander des sommes extravagantes. Le quotidien francilien évoque ainsi une course à 150 euros entre le XIIe et le XVIIIe arrondissements ou une autre à 280 euros pour aller de Paris à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ! Ces tarifs exorbitants lui avaient d'ailleurs valu le surnom de "boucher", en référence à sa propension à "assassiner ses clients avec ses prix".

"Il conduisait n’importe comment, grillait régulièrement des feux rouges"

Ce sont finalement deux plaintes déposées par des victimes du taxi clandestin qui ont déclenché l'ouverture d'une enquête en septembre dernier. Celle-ci a rapidement permis de montrer qu'en plus des infractions majeures évoquées plus haut, l'individu roulait sans permis de conduire et sans respecter le code de la route ! "Il conduisait n’importe comment, grillait régulièrement des feux rouges, affirme une source policière au Parisien. Des clientes ont eu peur."

Interpellé le 6 octobre dernier par la police des taxis, l'individu avait été placé en détention provisoire et va donc rester derrière les barreaux à l'issue de son procès, au cours duquel quatre de ses victimes se sont constituées partie civile. Le quotidien francilien précise que l'accusé a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, à l'exception de menaces de mort présumées, proférées contre des policiers lors de la perquisition à son domicile.

VIDÉO - Explosion d'un taxi à Liverpool : le Royaume-Uni relève son niveau d'alerte terroriste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles