Paris Fashion Week masculine : inspiré par le flamenco, l'Espagnol Arturo Obegero utilise de vieux rideaux de théâtre pour réaliser ses créations

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

L'Espagnol Arturo Obegero a débuté le 20 janvier à la Paris Fashion Week masculine automne-hiver 2021-22 avec des tenues confectionnées à partir de rideaux de théâtre. Sa manière à lui de dénoncer l'emprise des réseaux sociaux qui relèguent au second plan la création des vêtements.

"Ces noeuds imposants" dont il orne certains vêtements "montrent à quel point quelque chose d'aussi beau que la mode peut aussi vous étouffer", explique le créateur de 27 ans, en présentant l'une des créations de sa collection unisexe, entièrement réalisée à partir de rideaux mis au rebut.

Le styliste, qui s'inspire du flamenco, a lancé sa marque il y a un an depuis son atelier dans la banlieue parisienne avec une conscience écologique. Il ne travaille qu'avec des tissus dont personne ne veut plus et qu'il récupère auprès des marques du luxe, chez Fendi pour les chemises en soie, auprès de Givenchy pour les pantalons. Ce qui fait que son travail flirte avec la haute couture. "J'aime produire des pièces limitées et exclusives : par exemple, à partir d'un rouleau, je ne pourrai peut-être créer que dix chemises".

Inspiré par le flamenco

Le flamenco (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi