Paris : faire pipi dehors, un casse-tête en temps de pandémie

Source AFP
·1 min de lecture
La Mairie de Paris assure que la fréquentation des toilettes publiques a baissé de 20 %.
La Mairie de Paris assure que la fréquentation des toilettes publiques a baissé de 20 %.

« Il a fallu patienter 20 ou 30 minutes. » Depuis que les cafés et les restaurants ont fermé à Paris, Covid oblige, l'attente est souvent longue devant les toilettes publiques de la capitale, derniers repaires pour éviter de faire pipi dans les buissons. « C'est super compliqué, surtout quand on est une fille, parce qu'il y a toujours la queue, il n'y a pas beaucoup de toilettes, et ça fait dix minutes qu'on attend », peste Charlotte Le Merdy, avec son vélo à la main devant une sanisette au pied de Notre-Dame, sous un beau soleil.

« D'habitude, quand on a envie d'aller aux toilettes, on va au premier bar, on leur demande si on peut aller aux toilettes, même en achetant une boisson. Maintenant, c'est compliqué. Des fois, il faut marcher ou juste se retenir jusqu'à ce qu'on soit chez soi », renchérit Julie, une étudiante, au bord du canal Saint-Martin. Si le tourisme s'est effondré à cause de la pandémie, la question primordiale de l'envie pressante en extérieur se pose aussi pour les riverains, pas toujours près de leur domicile.

« On essaie d'aller dans des endroits discrets »

« Clairement, c'est un autre Paris. Tu dois faire attention à la quantité d'eau que tu bois, ça a changé les habitudes », explique Paris Zeikos, professeur d'anglais d'origine grecque qui prend son mal en patience près de la tour Eiffel. Pourtant, la Mairie de Paris l'assure, la fréquentation des 435 sanisettes installées a chuté de 20 % l'an dernier, principalement à cause des confinem [...] Lire la suite