Publicité

Paris entre en guerre contre les SUV : les Parisiens vont devoir voter

Istockphotos

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé mardi que la capitale française organisera le 4 février prochain une "votation" populaire sur la possibilité d'instaurer des tarifs de stationnement plus élevés pour les SUV et les 4x4.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, la maire socialiste a invité les Parisiens à se prononcer sur une "augmentation très significative" des tarifs de stationnement non résidentiels de ces véhicules de plus en plus présents sur les routes.

Paris suit le modèle de Lyon

L'objectif de cette proposition de tarification plus élevée est de favoriser "un meilleur partage de l'espace public, au profit des modes de déplacement doux, des écoles et des piétons", selon un communiqué de la mairie de Paris.

Anne Hidalgo souhaite ainsi suivre l'exemple de Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, où une tarification pénalisant les véhicules plus lourds et polluants sera mise en place à partir de 2024.

https://twitter.com/Anne_Hidalgo/status/1724443062804300018

Le vote, qui sera ouvert à tous les Parisiens inscrits sur les listes électorales, constitue la deuxième "votation" populaire organisée par la ville, après celle d'avril dernier qui a conduit à l'interdiction des trottinettes en libre-service. Malgré une participation relativement faible de 7,46 % des électeurs inscrits, 89 % des votants s'étaient prononcés contre ces engins.

Quels modèles seront véritablement concernés ?

La mairie de Paris constate que, bien que la place de la voiture individuelle ait diminué au cours des dix dernières années grâce à une politique volontariste, la taille et le poids moyen des véhicules n'ont cessé d'augmenter.

Avec cette "votation", Anne Hidalgo entend freiner cette tendance en disant "stop"...Lire la suite sur Autoplus