Paris : un enfant «d’une dizaine d’années» retrouvé en coma éthylique

Céline Carez et Nicolas Jacquard
Un enfant d’une dizaine d’années a été retrouvé sur la voie publique en train de sombrer dans un coma éthylique

Une enquête a été ouverte par l’Aide sociale à l’Enfance suite à la découverte d’un enfant en coma éthylique.


Agé d’une dizaine d’années, un enfant, sans pièce d’identité, a été retrouvé à terre, la tête dans le caniveau, gémissant, et sombrant dans un coma éthylique, mardi, à 13 h 50, rue Censier, entre la rue Mouffetard et le jardin des Plantes (Ve).

Hier, il était toujours hospitalisé à l’hôpital Necker (XVe), avec sa mère à son chevet.

C’est un passant découvrant ce garçon qui a appelé les secours. Quand les policiers arrivent, le mineur « sent fortement l’alcool. Vomit et tremble ».

Le médecin du Samu l’a mis immédiatement sous perfusion et « vu sa petite corpulence », décide de le transférer à l’hôpital Necker.

Les services sociaux ont été saisis d’une enquête à la suite d’un signalement de la Brigade des mineurs de la police judiciaire parisienne.

« Tous les ans, déplore Pierre Canoui, médecin des hopitaux de Paris, ancien pédo-psychiatre de l’hopital Necker, nous voyons arriver quelques enfants de 10-14 ans, dans cet état. L’excès s’apparente à un pari, une compétition avec des plus grands. Cela répond aussi souvent à un malaise, à un manque d’attention parentale ».





Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Clap de fin pour Autolib’
Paris : les peintres ne peuvent pas «encadrer» la future place du Tertre
Affaire Mireille Knoll : rififi entre enquêteurs
SFR : licencié pour avoir refusé de faire des photocopies à la soeur d’un actionnaire
Chiner à Paris : le bric à brac des « déménageurs » solidaires