Paris : une enfant de 3 ans retrouvée morte dans le lave-linge

Une fillette de 3 ans retrouvée morte dans un lave-linge - Getty Images/EyeEm (Getty Images/EyeEm)

Ce jeudi 12 janvier 2023, une fillette âgée de 3 ans a été retrouvée dans le lave-linge du domicile familial, dans le XXe arrondissement de Paris. Les secours n’ont rien pu faire pour la sauver.

Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire ce genre d’affaire. Le père et l’un des membres de la fratrie d’une petite fille de 3 ans ont retrouvé cette dernière dans un état critique dans le lave-linge ce jeudi 12 janvier vers 22h30, rapporte le journal Le Parisien. Les secours ont immédiatement été appelés pour prendre en charge l’enfant mais ils n’ont rien pu faire. Sa mort a malheureusement été déclarée vers 23h30.

Pourtant, rien ce soir-là ne laissait présager du fait qu’un tel drame puisse survenir. Après sa journée de travail, le père de la petite victime, âgé de 48 ans, aurait dîné avec sa compagne âgée de 37 ans dans leur domicile du XXe arrondissement de Paris. Pendant ce temps, les cinq enfants de la famille auraient vaqué à leurs occupations. Cette fratrie est composée d’une fille de 18 ans, de trois frères ayant entre 7 et 16 ans et, enfin, de la petite fille ayant perdu la vie. Au cours de la soirée, les deux parents finissent par s’inquiéter de l’absence de la fillette et tout le monde se met à la chercher. C’est là que le drame est découvert.

Pas de marques de coups visibles

Le père de famille et l’un des membres de la fratrie trouvent son corps dans le lave-linge du domicile. La porte est fermée et la machine ne vient pas de tourner. Le père attrape son téléphone pour prévenir les secours mais ils ne pourront rien y faire. C’est donc ensuite à la police d’entrer dans la danse : une enquête pour recherche des causes de mort est ouverte par le parquet de Paris.

À ce stade, les enquêteurs ne connaissent pas encore le déroulement des faits et ils restent prudents quant aux conclusions de leurs investigations. La cause de la mort, qui pourrait être l’étouffement, reste encore à déterminer. De plus, la fillette ne semblait pas porter de marques de coups. Seule l’autopsie qui a été demandée pourra faire la lumière sur ces éléments.

VIDÉO - Les corps de deux bébés retrouvés dans un appartement en Haute-Savoie