Paris : deux trentenaires couchaient avec leurs victimes pour voler des cartes bleues

·1 min de lecture
Deux hommes couchaient avec leurs victimes pour les dépouiller - Getty Images/iStockphoto

Dans la nuit du 14 au 15 octobre, deux trentenaires ont été interpellés pour une série de vols de cartes bancaires. Les deux hommes repéraient leurs victimes dans des boîtes de nuit parisiennes et allaient jusqu’à coucher avec pour les détrousser.

Pour les fans du groupe de rap marseillais I AM, cette histoire a un étrange goût de déjà vu. Mais contrairement à ce qui arrive dans la chanson Elle donne son corps avant son nom, ce sont deux hommes qui usaient de leurs charmes pour détrousser leurs victimes, rapporte France Info. Âgés de 36 et 37 ans, ils ont été interpellés dans la nuit du jeudi 14 octobre au vendredi 15 octobre et ont avoué les faits.

Les deux malfaiteurs, dont les identités n’ont pas été révélées, passaient leurs soirées dans des boîtes de nuit parisiennes pour repérer leurs victimes. Ces dernières pouvaient d’ailleurs être aussi bien des femmes que des hommes, bien que la plupart des vols aient eu lieu dans des établissements gays. Une fois les cartes bleues dérobées, ils s’en seraient servi pour retirer de l’argent.

Des coucheries intéressées

Si les éléments sont peu nombreux, on sait que les deux malfaiteurs seraient allés jusqu’à avoir des rapports hétérosexuels et homosexuels pour commettre leurs larcins. Au moins six victimes auraient ainsi été identifiées par les enquêteurs de la brigade de la répression du banditisme (BRB). Ces derniers ont d’ailleurs trouvé environ 1000 euros en liquide chez les deux interpellés. Affaire à suivre.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles