Paris : deux hommes interpellés après le braquage d'une bijouterie place Vendôme

·2 min de lecture

Vers midi, des policiers ont été informés d’un braquage en cours Place Vendôme, à Paris. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agit d’une voiture de trois personnes et de deux scooters, qui ont ensuite été pris en chasse. Un policier a fait usage de son arme et blessé à la jambe un homme qui a été interpellé, tandis qu'un deuxième homme a été interpellé dans le parking du forum des halles.

Deux hommes, soupçonnés d'un braquage à Paris commis par une équipe dont plusieurs membres ont pris la fuite, ont été interpellés après une course-poursuite, a-t-on appris mardi de source policière. "La police, informée vers 12 heures d'un possible braquage place Vendôme, a pris en chasse une voiture avec trois occupants et deux scooters", a indiqué la source policière. "Réactivité des policiers de la @prefpolice sur le braquage d'une bijouterie place Vendôme. Deux auteurs présumés interpellés", s'est félicité la préfecture de police sur Twitter.

Deux importants braquages cet été

La bijouterie visée serait celle de l'enseigne Bulgari, selon une source proche du dossier, ajoutant qu'"il est encore trop tôt pour parler du préjudice". Le véhicule, une BMW de couleur grise, a été abandonné après une course-poursuite avec la police dans le 4e arrondissement, au centre de la capitale. Un policier a tiré et blessé à la jambe l'un des malfaiteurs qui a ensuite été interpellé. Un deuxième homme, qui s'était réfugié dans le parking souterrain du Forum des Halles, a également été arrêté. L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne.

L'été a déjà été marqué par deux importants braquages de bij...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles