Paris : la dette municipale a explosé de 200 % en 20 ans

·1 min de lecture
Sous la mandature d'Anne Hidalgo, la Ville de Paris a continué l'endettement record lancé à l'arrivée de Bertrand Delanoë, en 2001.

Depuis 2021, la dette parisienne a explosé, atteignant 7,7 milliards d'euros. L'année 2020 a gravement accentué cette tendance, rapporte BFMTV.

Paris s'endette. Selon un rapport de Bercy sur les comptes des collectivités locales, notamment repris par BFMTV, la dette publique de la capitale a littéralement explosé ces vingt dernières années. Elle atteint désormais 7, 713 milliards d'euros. Une tendance entamée en 2001, lorsque le Parti socialiste de Bertrand Delanoë avait pris la ville des mains de Jean Tibéri (RPR/UMP), lui-même successeur de Jacques Chirac. À l'époque, la dette de Paris atteignait déjà 1,09 milliard d'euros. Sous le règne de Bertrand Delanoë, à la tête de la ville entre 2001 et 2014, elle avait déjà augmenté de trois milliards d'euros.

Et le passage de témoin entre l'ancien sénateur socialiste et Anne Hidalgo n'a pas mis un coup d'arrêt à cette progression, bien au contraire. Depuis 2014, la dette publique parisienne a augmenté de 600 millions, par an, alors que se multiplient pourtant les scandales sur la propreté et la sécurité à Paris. C'est encore pire pour les deux dernières années : entre 2020 et 2021, la dette municipale a enflé de 13 %. Une explosion que la mairie, contactée par Capital, explique par « l'effet Covid » l'épidémie ayant entraîné une augmentation des dépenses publiques (RSA, soutien aux entreprises, masques, etc.) et une baisse des revenus (moins de voitures, moins de touristes, etc.).

À LIRE AUSSI Coignard ? Anne Hidalgo, reine de l'argent magique

Une dette par foyer fiscal affolante

Reste que, si l'on peut mettre de côté l'année 2020 et ses turpitudes sanitaire [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles