Paris : un déséquilibré de 20 ans égorge sa mère

·2 min de lecture
Un homme de 20 ans a poignardé sa mère dans le 17e arrondissement - Getty Images/iStockphoto

Ce jeudi 13 janvier 2022, dans le 17e arrondissement de Paris, un jeune homme de 20 ans a poignardé sa mère à la gorge à cause d’un différend. Malgré l’intervention des secours, la quinquagénaire est morte des suites de ses blessures.

Affaire sanglante dans le 17e arrondissement de Paris. Ce jeudi 13 février 2022, une femme de 57 ans est morte sous les coups de couteau de son fils de 20 ans, rapporte le journal Le Parisien. Connu pour ses importants troubles mentaux, le jeune homme a été interpellé par la police avant d’être interné d’office à l’hôpital psychiatrique de l’île de la Cité.

Les faits se déroulent rue de la Crèche, dans le 17e arrondissement, vers 14h45. Sans raison claire, un différend éclate entre une mère de famille de 57 ans et son fils de 20 ans. Ce dernier est atteint de problèmes psychiatriques lourds et, lorsque les choses dégénèrent, il se saisit d’un couteau et frappe sa mère à plusieurs reprises. L’un de ses coups touche la gorge et provoque une large entaille à la carotide.

Internement d’office en hôpital psychiatrique

Immédiatement prévenus, les secours arrivent au plus vite et prennent la quinquagénaire en charge. Mais il est trop tard, elle meurt quelques poignées de minutes plus tard des suites de ses blessures. Le jeune homme a quant à lui été immédiatement arrêté par la police et conduit dans les locaux du premier district de police de Paris.

Sur place, il est examiné par un psychiatre qui décide de le faire interner d’office à l’hôpital psychiatrique de l’île de la Cité. D’après nos collègues du Parisien, la police aurait déjà été contrainte d’intervenir pour maîtriser l’auteur des coups par le passé.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles