Paris : un chiot battu à mort, son maître placé en garde à vue

·1 min de lecture
Un petit beagle de huit mois a été tué, battu à mort, par son maître à Paris. (Illustration)
Un petit beagle de huit mois a été tué, battu à mort, par son maître à Paris. (Illustration)

Un petit beagle de huit mois a été tué par son maître, un homme âgé de 22 ans, jeudi 6 mai à Paris. L'individu, qui a battu le chiot avant de le descendre au sous-sol de son immeuble, de l'y attacher et le laisser pour mort, a été interpellé et placé en garde à vue dans le 15e arrondissement de la capitale. Il a expliqué à la police que son chien, qu'il avait acheté sur le site Leboncoin il y a peu, « l'avait énervé à mâchouiller la batterie de sa cigarette électronique », rapporte Le Parisien.

Ce sont les voisins qui ont donné l'alerte en entendant le chiot hurler à la mort vers 00 h 30. L'un d'eux a même vu l'accusé donner des coups à son chien sur son balcon. Les policiers dépêchés sur place sont arrivés trop tard. Le chien, qui avait le nez en sang, a été retrouvé mort dans le parking de la résidence. Son maître a été arrêté peu de temps après.

Le petit beagle a eu les cervicales brisées

Une autopsie de l'animal doit être pratiquée, mais un premier examen vétérinaire a permis d'établir qu'il avait eu les cervicales brisées, précise Le Parisien.

À LIRE AUSSIArdèche : un chasseur tue un chiot pour ne pas faire fuir le gibier

Le propriétaire du chien pourrait être rapidement déféré en vue de sa mise en examen pour « actes de cruauté et sévices graves envers un animal de compagnie ayant entraîné la mort ». Pour ces faits, une peine de deux ans de prison et 30 000 euros d'amende est encourue.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles