Paris : Carrefour lance un nouveau concept pour gagner du temps aux caisses

·2 min de lecture

INNOVATION - Grâce à tout un tas de caméras et de capteurs, on peut dire adieu aux codes-barres

Dix secondes pour payer ! C’est ce que promet Carrefour via son nouveau magasin Carrefour Flash 10/10 qui ouvre ce jeudi matin dans le 11e arrondissement de Paris. Ici, on entre et on sélectionne ses produits comme n’importe où ailleurs. C’est au moment du paiement que la magie opère : pas besoin de sortir les articles de son sac, il suffit de se présenter devant une tablette et celle-ci affiche directement son contenu. Adieu donc l’étape du scan en caisse. On valide son panier sur l’écran et on paye en sans-contact directement sur la tablette, ou sur une caisse automatique.

Pour savoir quels produits ont été sélectionnés, 60 caméras observent le client depuis les murs et le plafond, via une technologie élaborée avec la start-up californienne AiFi. Un algorithme représente ensuite le client sous la forme de points et de traits, comme un petit bonhomme en bâton, qu’on peut suivre dans le magasin, jusqu’à la caisse. Près de 2.000 capteurs de poids disposés sur les étagères complètent le système, pour définir exactement quels produits ont été pris.

Ne surtout pas faire ses courses avec ses enfants

« On estime que le système est exact à 96 % », explique Miguel Angel González Gisbert, directeur technologie et data du groupe Carrefour. Des petits panneaux expliquent les règles pour éviter les erreurs : si on vient en g(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Yvelines : Costco va ouvrir un nouveau magasin à Pontault-Combault et recruter 300 salariés
Etats-Unis : Un client paie 12.000 dollars pour trois oranges à cause d’un bug en ligne
Consommation: Mere, le supermarché russe le moins cher d'Europe, ouvre trois magasins en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles