Paris : la bijouterie du George V braquée, 100 000 euros de préjudice

LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Le George V est ouvert côté hôtellerie, mais la bijouterie et ses restaurants sont fermés.
Le George V est ouvert côté hôtellerie, mais la bijouterie et ses restaurants sont fermés.

Deux hommes ont braqué la bijouterie du palace parisien George V, situé près de l'avenue des Champs-Élysées, jeudi soir vers 21 h 30. Les deux individus sont arrivés en scooter. Le passager, casqué, armé et équipé d'une hache, selon Le Parisien, est descendu, a menacé les employés de l'hôtel et a brisé les vitrines de la bijouterie. Il a volé des bijoux de grandes marques avant de rejoindre son complice et de prendre la fuite sur le deux-roues. La police s'est rendue sur place pour faire les premières constatations. Le butin de bijoux volés et des dégâts matériels a été estimé à 100 000 euros.

Si le restaurant du palace est fermé, il est toujours ouvert aux clients côté hôtellerie. Quelques-uns ont assisté, impuissants, au braquage. Si le personnel présent a été très choqué, aucun blessé n'est heureusement à déplorer. Le signalement des deux malfrats, habillés de couleur sombre, a été détaillé aux forces de l'ordre. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne.

À LIRE AUSSIParis : deux braqueurs s'emparent de 250 000 euros de bijoux

Selon Jeanne d'Hauteserre, maire LR du 8e de la capitale, interrogée par Le Parisien, ce braquage ? qui n'a duré que quelques minutes ? a été minutieusement préparé. « Les braqueurs ont forcément fait un repérage. On ne rentre pas au George V comme ça. Les vitrines de bijoux sont dans un couloir particulier qui mène à l'un des restaurants », a-t-elle ainsi expliqué.