Bagarres, trafics, squatteurs, vols à l’arraché... Le Champ-de-Mars vire au champ de ruines

Au cœur de Paris et sous les yeux du monde prospère au pied de la Tour Eiffel une cour des miracles que les autorités semblent avoir renoncé à éradiquer. Face aux plaintes des riverains, mairies d’arrondissement, Hôtel de Ville et préfecture se renvoient la balle… Seuls les délinquants marquent des points.

Sur la pelouse du Champ-de-Mars , un Maghrébin aviné, la vingtaine, torse musculeux, circule entre les touristes, crachant des invectives. Une bagarre éclate avec une douzaine d’Anglais. Les coups pleuvent, les bouteilles de bière volent. Une dame, la soixantaine, est blessée à la tête. Autour, la foule, sidérée, oscille entre regards curieux et apeurés. Quelques jours plus tôt, au même endroit, un voleur arrachait, à coups de marteau, sa montre à un riverain… Des scènes banales, paraît-il.

Lire aussi:Chaos au Stade de France : enquête sur un fiasco

Deux ans après la pandémie, la tour Eiffel a retrouvé ses admirateurs. Chaque année, ils sont 7 millions à la visiter, 21 millions à fouler les pelouses alentour. De loin, le monument impose sa beauté. De près, un autre spectacle se joue. La carte postale a viré. « La situation se dégrade », alertent les habitants du quartier. « C’est une zone sinistrée, la cour des miracles », renchérit Philippe Goujon, maire du XVe arrondissement. « La délinquance a explosé » , continue un représentant du syndicat policier Alliance. Selon des agents, des dizaines d’agressions – jusqu’à cent ! – seraient signalées quotidiennement dans la zone tour Eiffel - Trocadéro - Champ-de-Mars. Vols à l’arraché, vols avec violence ou ruse… Peu aboutissent à des plaintes, les victimes étant souvent étrangères, choquées et mal informées.

Il lance des dizaines de bouteilles sur les Anglais qui viennent de lui donner une leçon Une camionnette de la sécurité de la mairie de Paris s’arrêtera. Brièvement.
Il lance des dizaines de bouteilles sur les Anglais qui viennent de lui donner une leçon Une camionnette de la sécurité de la mairie de Paris s’arrêtera. Brièvement.

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles