Paris : au Salon de l'ingénieur, les inventions sont destinées aux personnes handicapées

© PIXABAY

Le Salon de l'ingénieur s'est tenu à Paris cette semaine. Pour l'occasion, des dizaines d'ingénieurs se sont réunis pour réaliser des inventions destinées aux personnes handicapées. Des mousquetons en filet, quelques points de soudure et une imprimante 3D, les designers Samuel et Damien fixent à l'aide de ces outils trois porte-bagages sur le fauteuil roulant de Cédric, à l'avant, sous le siège et à l'arrière : "On s'est donné comme objectif de pouvoir transporter à peu près 30 kilos, sans encombrer la personne qui conduit le siège", explique Samuel.

Un dispositif dix fois moins cher

Ce type de dispositif existe dans le commerce, mais à plus de 500 euros, alors que le système de Cédric lui vaut dix fois moins cher. "Les choses en deux jours ont évolué à une vitesse folle. On a eu beaucoup d'imagination ou de créativité, c'est vraiment très gratifiant", se réjouit-il.

Rifkin n'a pas l'usage de ses bras. Il lui est impossible pour elle de lire un livre. Pour cet hackathon, les développeurs lui ont inventé un petit moteur capable de tourner une page si elle cligne les yeux de façon prononcée. "On a un programme d'intelligence artificielle qui va en fait détecter ce clignement des yeux relié à trois moteurs : Un moteur qui est pour corner la page, un autre pour tenir le bas de la page et enfin un moteur pour faire tourner la page", décrypte Naomi étudiante en école d'ingénieur.

 

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Les modes d'emploi de ces inven...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles