Publicité

L’assaillant présumé de la Gare de Lyon à nouveau placé en garde à vue

Dans un premier temps, son état avait été jugé compatible avec la garde à vue avant qu’un psy donne un avis inverse, rendant impossible la mesure de contrainte. Il avait donc été pris en charge par le service d’infirmerie de la préfecture de police de Paris (I3P). Ce dimanche, son état psychologique a finalement été jugé compatible selon nos informations, et Kassogue S. est à nouveau entendu par les enquêteurs. Le suspect est donc jugé apte à retourner en garde à vue.

Ce samedi 2 février, aux alentours de 8 heures, une attaque au couteau a eu lieu à la gare de Lyon, d’après les informations de CNews auprès de la préfecture de police. L’individu auteur de cette agression a été rapidement interpellé par les forces de l’ordre. L'homme est originaire du Mali, né en 1992, et a présenté aux policiers un permis de conduire italien aux policiers. Laurent Nuñez, préfet de police de Paris, s'est rendu sur place ce samedi matin pour clarifier la situation. « C'est quelqu'un qui est en situation régulière en Italie, et ce depuis 2016 [...] qui lui permet de se déplacer dans d'autres pays », a-t-il précisé.

Ses motivations ne sont pas encore connues, mais il souffre de troubles psychologiques et a mis le feu à son sac à dos après son attaque. « Les coups auraient été portés avec un marteau et un couteau », indique à franceinfo le parquet de Paris, qui précise que « les armes sont en cours d'analyse ». Au regard des troubles psychiatriques du suspect, la piste terroriste n'est pas pri...


Lire la suite sur LeJDD