Paris: Trois fois plus d'infractions anti-LGBT dans la capitale que dans le reste de la France

INFO « 20 Minutes » - Les actes LGBTphobes ont en effet bondi de 15 % au premier trimestre 2024 à Paris, par rapport à la même période l’an dernier

Les actes malveillants à l’encontre des personnes LGBT ne se tarissent pas dans la capitale, qui compte porter des mesures pour les enrayer au prochain Conseil de Paris, parmi lesquelles la création d’un réseau de bars LGBT friendly.

En effet, les actes LGBTphobes ont en effet bondi de 15 % au premier trimestre 2024 à Paris, par rapport à la même période l’an dernier, d’après un document de la préfecture de police que 20 Minutes a pu se procurer, confirmant des chiffres annoncés ce jeudi matin par le sénateur Ian Brossat. Au total, cela constitue 184 faits pour ce premier trimestre 2024 contre 160 en 2023.

Incitation à porter plainte

Des chiffres qui s’expliquent selon la préfecture de police aussi en raison d’une incitation à porter plainte auprès du public LGBT : « Cette hausse est également un indicateur de la libération de la parole et des mesures qui ont été mises en place pour mieux accueillir les victimes et faciliter le dépôt de plainte » affirme dans un courrier le préfet de police.

Mickaël Bucheron, l’officier de liaison LGBT à la préfecture de police de Paris, notait déjà le même phénomène en 2022, avec une hausse de 30 % des plaintes pour actes homophobes et transphobes à Paris et petite couronne pour les 11 premiers mois de 2022, par rapport à cette même (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris : Des Ehpad labellisés LGBT pour accueillir toutes les sexualités
Paris : La marche des fiertés demande un lieu pour les archives LGBT
« Paris est fière qu’une drag-queen porte la flamme », Anne Hidalgo condamne les attaques contre Minima Gesté
Paris : La « Bulle », un espace de « convivialité » pour les plus vulnérables des LGBTQI+
Paris : Le futur centre d’archives LGBTQI+ plombé par des querelles intestines ?
Journée contre l’homophobie et la transphobie : Paris remet un prix à trois organisations LGBTQI +
Paris expérimente la colocation pour seniors LGBT+