Paris : 6.000 écoliers en moins dans les écoles primaires et maternelles cette année

·1 min de lecture

EDUCATION - Si le nombre d’élèves dans le premier degré est en baisse depuis plusieurs années, la tendance s’accélère fortement avec la crise liée au coronavirus et le télétravail

Un vieillissement en vue dans la capitale ? Selon la mairie de Paris, la ville comptait à la rentrée 2021, 6.000 écoliers en moins dans le primaire et en maternelle qu’en 2020. Pour justifier cette baisse, la mairie évoque les effets de la crise liée au Covid-19 et du télétravail, confirmant une information de France Info.

Si le nombre d’élèves du premier degré dans la capitale est en baisse continue depuis une décennie, cette diminution de 5 % – de 119.000 à 113.000 élèves – est deux à trois fois plus importante que celles des années précédentes. L’accélération de cette tendance était déjà notable l’année dernière, après le premier confinement, avec 3.700 élèves en moins.

« On retrouve à la fois le phénomène structurel d’une baisse de la natalité », conjugué à « l’effet Covid et l’effet télétravail » qui permet aux Parisiens « de garder leur emploi sans être contraints à venir travailler chaque matin », explique Patrick Bloche, adjoint à l’éducation d’Anne Hidalgo.

Des arrondissements plus touchés que d’autres

Patrick Bloche souligne que cette baisse de 5 % concerne aussi bien les écoles maternelles que les élémentaires et montre que cet exode touche « beaucoup de familles déjà co(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Noyade : Pourquoi un « permis de nager » devrait être instauré en milieu scolaire
« Mon école à la maison » : Enquête ouverte après les attaques informatiques contre la plateforme d'enseignement à distance
« Mon école à la maison » : Toujours des problèmes de connexion aux ENT ce mercredi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles