Paris : 350 membres de l’ultradroite défilent lors d’une marche aux flambeaux

© Chang Martin/SIPA

Un samedi 7 janvier placé sous le signe des manifestations. Alors qu'un peu moins de 5 000 personnes ont défilé dans toute la France à l'appel des Gilets Jaunes, une autre manifestation - plus petite - s'est tenue samedi soir à Paris . Environ 350 personnes de la mouvance d'ultradroite ont participé à la marche aux flambeaux dont l'interdiction initiale par la préfecture de police a été levée par le tribunal administratif de Paris.

« Victoire! Notre référé-liberté vient d’aboutir, le tribunal administratif autorise notre marche. Cette année encore et malgré les pressions politiques, nous honorerons sainte Geneviève », avait écrit sur Twitter l'association organisatrice Paris Fierté.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'ultradroite sous haute surveillance

Dans un communiqué, la préfecture de police (PP) avait annoncé jeudi que « dans le contexte actuel, en raison de risques forts de troubles à l'ordre public, et par ailleurs de l'importante mobilisation des forces de l'ordre ce jour-là sur plusieurs événements, la sécurité des participants à la marche et des riverains ne pouvait pas être pleinement assurée ».

Lire aussi - Cette myriade de groupes locaux qui ont pris la relève après la dissolutio...


Lire la suite sur LeJDD