Paris 2024: le point sur les mesures sécuritaires hors norme prévues pour les JO

AP - Paris 2024

Auditionné mardi dernier par le Sénat, le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a détaillé le dispositif que le gouvernement compte mettre en place pour les Jeux olympiques 2024, notamment le jour de la cérémonie d'ouverture prévue le 26 juillet 2024.

On est à deux ans des JO 2024 qui se dérouleront en France, mais déjà, le gouvernement se mobilise sur les questions de sécurité de cet évènement sportif mondial.

C'est dans ce sens que le ministre de l'Intérieur a été auditionné par le Sénat mardi dernier, et Gérald Darmanin a présenté les mesures qui seront prises pour assurer la sécurité lors des Jeux olympiques.

Une attention particulière est portée sur la cérémonie d'ouverture qui aura lieu sur la Seine, à Paris. Six cent mille spectateurs sont attendus ce jour sur les berges pour assister aux festivités.

Pour assurer la sécurité de ces milliers de personnes, 35 000 policiers et gendarmes seront mobilisés. Et pendant toute la durée des Jeux, il y aura en moyenne 30 000 représentants des forces de l'ordre présents chaque jour, 700 patrouilles dans les transports en commun ainsi que 25 000 agents de sécurité du secteur privé.

De son côté, la ville de Paris prévoit également un recrutement de 3 000 agents de sécurité privés d'ici à 2024.

Éviter un fiasco sécuritaire

Pour le ministre de l'Intérieur, le premier défi à relever, c'est d'éviter le fiasco sécuritaire qu'il y a eu au Stade de France en juin dernier lors de la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool.

Des milliers sur les berges


Lire la suite sur RFI