Paris 2024 : « Croire que Jupiter pilote la politique du sport de haut niveau est absurde », d’après Jean-Raymond Hugonet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
France Macron Olympics
France Macron Olympics

Journée sportive pour Emmanuel Macron, qui était en déplacement en Seine-Saint-Denis ce jeudi. La visite d’un city-stade et d’un village olympique, lui a donné l’occasion de détailler son plan d’investissement triennal de 250 millions d’euros – dont la moitié devrait être investie en 2022 – dans 5000 équipements sportifs répartis dans toute la France. Le plan d’investissement se concentre sur des petites infrastructures (terrains multisports, dojos, terrains de basket ou encore skate parks) et sera piloté par l’Agence nationale du sport, qui devrait cibler les collectivités en déficit d’équipement comme Marseille ou la Seine-Saint-Denis.

Les sénateurs seront « vigilants » dans la mise en œuvre du plan

Des annonces « saluées » par Michel Savin, sénateur LR et président du groupe d’études « pratiques sportives et grands événements sportifs » : « Cela correspond à 50 équipements par départements, c’est un bon signal. » Le sénateur de l’Isère reste tout de même prudent : « On attendait un peu plus, parce qu’on a beaucoup d’équipements dans un état qui mériterait une rénovation voire une reconstruction. » Surtout, Michel Savin entend rester « vigilant » lors de l’examen du budget pour vérifier que les 100 millions d’euros promis dès l’année prochaine aillent bien financer le sport français et ne restent pas « lettre morte » : « Le Président a fait plusieurs annonces qui sont restées lettre morte comme la professionnalisation de l’encadrement ou la réforme du droit à l’image. Il ne faudrait pas refaire un Pass Sport, qui est trop complexe et dont seuls 25 millions sur les 100 annoncés ont été engagés à ce jour. »

Son collègue de la majorité sénatoriale, Jean-Raymond Hugonet, se montre plus sévère à l’égard du « saupoudrage budgétaire » que dénonce la droite depuis la rentrée [voir notre article sur la carte du sérieux (...) Lire la suite sur Public Sénat

Hausse des tarifs des complémentaires santé : Olivier Véran met un coup de pression

Les inégalités entre les femmes et les hommes accentuées en milieu rural, pointe un rapport du Sénat

COP26 : l’ambassadeur français pour le climat décrit un chemin jonché d’embûches

Drame de Furiani : il n'y aura plus de matches de foot professionnel le 5 mai, après le vote du Parlement

Flambée des prix de l’énergie : « La crise est essentiellement conjoncturelle », assure l’économiste Frédéric Gonand

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles