Paris : à quelques mois des JO, des sportifs taïwanais victimes d'une série d'incidents

Un voyage perturbé. La joueuse taïwanaise Tai Tzu Ying, légende du badminton et actuelle no 3 mondiale, a connu des difficultés lors des Internationaux de France de badminton (IFB) à la toute nouvelle Adidas Arena à Paris. En demi-finale, elle a perdu cinq volants de matchs, ce qui l'a conduite à une défaite. La sportive a-t-elle été déstabilisée par les problèmes qu'elle a rencontrés en dehors des terrains ? Tai Tzu Ying a raconté son périple dans la capitale sur les réseaux sociaux, comme l'a repéré Le Parisien, lundi 11 mars. La jeune femme, qui était logée à un hôtel de la porte de Montmartre, situé près du boulevard périphérique et à 2 km du site de compétition, y décrit le quartier comme « un peu dangereux » et raconte qu'une personne a tenté d'entrer dans sa chambre au milieu de la nuit. Pour se protéger, elle a barricadé la porte avec un porte-bagages et d'autres objets présents dans son périmètre.

Une enquête a été ouverte par le commissariat du 18e, mais aucune personne malintentionnée n’a été identifiée. Néanmoins, l’hôtel a renforcé son service de sécurité à la suite de cette affaire.

À lire aussi JO Paris 2024 : Rachida Dati souhaite mettre à l'honneur les « grands sportifs issus de l'immigration »

Un vol de bagage

L’histoire ne s’arrête pas là. D’autres joueurs taïwanais ont vécu d’autres mésaventures dans la Ville Lumière. Lee Yang, champion olympique en titre en double messieurs, a témoigné de son côté d’une situation « légèrement inquiétante ». ...


Lire la suite sur LeJDD