Le Pari (TMC) : pourquoi Pascal Légitimus n'est-il pas au générique du film ?

·1 min de lecture

En 1996, Les Inconnus sont au sommet de leur popularité. Après des débuts remarqués au café-théâtre, le trio comique fait rire des millions de Français devant leur télévision pendant trois ans, entre 1990 et 1993. Sur France 2, La Télé des Inconnus est un carton à chaque diffusion, avec des sketches devenus cultes et repris dans toutes les cours d'école de l'Hexagone. Forts de ce succès, ils s'attellent alors à l'écriture de leur premier long-métrage, Les Trois Frères. Sortie le 13 décembre 1995 sur les écrans, la comédie attire près de 7 millions de spectateurs dans les salles et remporte le César de la meilleure première oeuvre en mars 1996. Rassurés par leur transfert réussi du petit vers le grand écran, Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus se mettent à plancher sur leur deuxième film. C'est alors qu'une brouille entre les trois comédiens et leur manager, Paul Lederman, va dégénérer...

Découvreur de talents d'envergure (Claude François, Mike Brant, Coluche), Paul Lederman rencontre les futurs Inconnus en 1986 alors qu'ils se nomment encore Les Cinq et se produisent avec Smaïn et Seymour Brussel. Habitués de l'émission Le Petit théâtre de Bouvard, ils veulent se produire sous ce nom mais Philippe Bouvard leur interdit le droit de l'exploiter. Ironiquement, les humoristes se rebaptisent alors Les Inconnus. Smaïn puis Seymour Brussel quittent le groupe, laissant le trio gravir les marches du succès. En 1993, Paul Lederman fait signer un contrat aux Inconnus, les obligeant (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Laurent Ruquier : agacé, l'animateur recadre un distributeur de films au sujet de Roselyne Bachelot et des Grosses Têtes
"Violente et éthiquement dégueulasse" : le coup de gueule de Marina Foïs sur la classification dite "non essentielle" des cinéma et de la culture
Marina Foïs séparée d'Eric Lartigau, elle se confie sur leur relation : "Dieu merci, on n'a pas partagé que la famille"
"Ça ne me réjouit pas du tout !" : ce que Marina Foïs déteste le plus dans le fait de vieillir
Le rythme de la vengeance (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce film avec Blake Lively ?