« Parfois la douleur revient, je fais avec » : Moundir se confie sur son infection à la Covid-19

·1 min de lecture

Le 23 mars dernier, Inès Zoughari annonçait que son époux Moundir avait été hospitalisé des suites d’une infection à la Covid-19. Après s’être stabilisé, son état s’était rapidement aggravé et il avait même dû être placé sous oxygène. Mais il semblerait aujourd’hui que le célèbre aventurier de Koh-Lanta se porte mieux. Il y a quelques jours, il était fier d’annoncer que toutes les recettes des ventes de son livre, Père et fils iraient à l’association CéKeDuBonheur qui s’occupe des enfants hospitalisés. Ce lundi 10 mai, il a de nouveau donné quelques nouvelles à nos confrères et consoeurs de Télé-Loisirs.

Moundir a en effet contracté le variant anglais de la Covid qui lui a immédiatement attaqué les poumons. Après dix-huit jours d’hospitalisation, il sortait de l’hôpital « comme un légume » avant de faire une embolie pulmonaire suivie d’un épanchement plural accompagné d’insoutenables douleurs. Et ce n’était que le début : « On m'a tellement gavé de médicaments et de perfusion que le corps en a pris un coup, le foie a été attaqué. J'ai arrêté les médicaments, j'ai morflé pendant 72 heures. Ça va mieux même s'il me reste des particules de Covid dans le poumon. Je fais du vélo d'appartement tous les jours pour me remettre au plus vite et j'ai repris le travail. Parfois la douleur revient, je fais avec », explique-t-il. Durant cette période particulièrement difficile, il a pu compter sur la présence de son épouse dont il ne tarit pas d’éloges : « Je suis tellement fier de ma femme. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

On est en direct : le nom de l'invité de Laurent Ruquier contaminé par la Covid-19 a été révélé
Laurent Gerra : ses rares confidences sur sa fille née en août dernier
Prince William "pris de doutes" : son échappatoire pour fuir la pression monarchique
PHOTO Marion Rousse et Julian Alaphilippe complices sur Instagram : les internautes sont fans
Gwendoline Hamon : sa déclaration d'amour à Emilie Gavois-Kahn qui fait ses adieux à la série Cassandre