Pares-feux, feux tactiques, Canadair… Ces techniques utilisées pour lutter contre les incendies en France

© AP/SIPA

Des feux « hors normes » en Gironde qui provoquent des évacuations quotidiennes, des incendies en Normandie, dans le Finistère, le Sud-Ouest, le Sud-Est et des pompiers sur le qui-vive en Corse… La liste des départs de feu ne cesse de s’allonger. Depuis le 10 juin, près de 25 000 hectares de végétation sont partis en fumée sur le territoire français. L’an passé, à la même date, on ne comptait seulement que 740 hectares brulés. L’évolution est colossale. « Et ce n’est que le début, l’été n’est pas fini », déplore Éric Agrinier, lieutenant-colonel de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

Lire aussi - Incendies en Gironde : un homme placé en garde à vue

L’accès au ciel pour repérer et agir

On pourrait penser que vaporiser de l’eau ou créer un tapis de mousse à l’aide des traditionnels camions-citernes et autres lances à eau serviraient à venir à bout d’un incendie. Ces techniques sont bien utilisées par les pompiers, mais « traditionnellement pour les incendies les plus modestes et pour protéger des points sensibles comme les hameaux ou les infrastructures qui participent à la vie économique et sociale d’une commune », souligne Éric Agrinier.

D’autres moyens permettent alors de lutter contre les flammes. Parmi ces techniques, il y a la voie aérienne. Elle permet d’abord aux pompiers d’effectuer des reconnaissances, avec des avions appelés Beechcraft (trois avions en France), en complémentarité des interventions terrestres des sapeurs-pompiers.

L’accès au ciel pe...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles