Parcs d’attractions : des airs de villes fantômes, mais en travaux

Avec la crise sanitaire, les parcs d’attraction ont été contraints de fermer leurs portes. Malgré des paysages déserts, l'activité ne s’est pas arrêtée. Des chantiers de nouveaux manèges de montagnes russes germent. Maçons, menuisiers, nacellistes ou grutiers : plusieurs corps de métiers y travaillent. Le grand nettoyage Ces gros travaux se font principalement en hiver, quand le parc est fermé. L’objectif est d'enrichir l’offre avant la réouverture, pour se renouveler. C’est ainsi l’occasion de construire de nouvelles attractions mais aussi de nettoyer la zone de fond en combles. “On nettoie les dalles, les décors, les caniveaux, les fosses. On ne peut pas faire du Karcher avec les visiteurs”, explique Nathan Lemaire, responsable des services de nettoyage d’un célèbre parc d'attractions. Cette période creuse est aussi le moment idéal pour réviser entièrement les manèges.