Parcoursup : fin de partie pour 2022 ?

Valérie Pécresse, qui soutenait Parcoursup à son lancement, pointe désormais le manque criant de transparence de la procédure, ou plutôt de son « algorithme » sur lequel reposerait l'orientation des jeunes. Pour l'écologiste Yannick Jadot, le problème de Parcoursup repose également sur le fait qu'il s'agit d'une « boite noire », ou encore d'un « algorithme déshumanisé ». La socialiste Anne Hidalgo se situe sur la même ligne, promettant d'abroger Parcoursup, cet « algorithme » qui « décide de votre vie ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles