Parcoursup: Emmanuel Macron annonce que plus de 2000 candidats sont toujours sans affectation

Alors que dans les facultés, la rentrée universitaire arrive à grands pas, des centaines de jeunes n'ont toujours pas eu d'affectation sur Parcoursup, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi. Interviewé par Hugo Travers sur la chaîne YouTube HugoDécrypte, le président de la République a affirmé qu'à "dix jours de la fin de la phase d'admission, il reste 2309 candidats sans proposition".

Soit "500 de moins que l'année dernière", se félicite Emmanuel Macron.

En juillet, à l'issue de la phase principale de Parcoursup, plus de 77.000 candidats étaient en attente d'une proposition d'affectation dans l'enseignement supérieur.

Les "1769 bacheliers et 303 étudiants en réorientation" qui n'ont pas encore eu d'affectation début septembre "sont actuellement pris en charge par des commissions d'accompagnement de rectorat", indique Emmanuel Macron.

"Les commissions dans chaque rectorat vont les appeler pour trouver une solution, au cas par cas", explique le président de la République. "Vous serez tous appelés, on ne laissera personne tomber", promet-il.

Quel bilan par rapport à 2021 et 2022?

Fin septembre 2022, un total de 160 bacheliers, était encore sans affectation à l’issue de la phase complémentaire de Parcoursup, indiquaient le ministère de l’Éducation et celui de l’Enseignement supérieur, sans préciser le nombre de jeunes qui ont quitté la plateforme, soit pour travailler directement soit pour aller dans une formation hors Parcoursup.

En 2021, ils étaient 239 à ne pas avoir reçu d'affectation à l'issue de la procédure Parcoursup, selon le gouvernement.

Cette année, la phase complémentaire, qui permet aux jeunes "de nouveaux vœux dans des formations qui ont des places disponibles", se termine le 12 septembre 2023, dans une semaine.

Article original publié sur BFMTV.com