Parcoursup : "Un dispositif avec beaucoup plus d'accompagnement"

franceinfo
Jérôme Teillard, en charge du dossier Parcoursup au ministère de l'Éducation nationale, a expliqué, mardi sur franceinfo, que "la moitié de l'effort des nouvelles places a été concentrée" sur les filières qui sont en tension.

Les lycéens ont jusqu'à mardi soir 18 heures pour inscrire leurs vœux sur la plateforme Parcoursup. Pour éviter, les déceptions et les problèmes, "on a voulu créer un dispositif avec beaucoup plus d'accompagnement et de personnalisation", explique, mardi 13 mars sur franceinfo, Jérôme Teillard, en charge du dossier au ministère de l'Éducation nationale.

franceinfo : Combien d'élèves se sont déjà inscrits ?

Jérôme Teillard : La plateforme est ouverte depuis le 22 janvier et beaucoup d'élèves se sont inscrits. Ils étaient, ce week-end, près de 860 000 à être inscrits, 770 000 avaient déjà fait un vœu et s'étaient engagés dans la démarche pour compléter leur dossier.

Peut-on être certains qu'il n'y aura pas de dysfonctionnement ?

Oui, ce qui a été la promesse de la ministre et concrétisé dans la loi, c'est qu'il n'y ait plus de tirage au sort. C'est un progrès parce que cela avait généré beaucoup de stress. On a voulu créer un dispositif avec beaucoup plus d'accompagnement et de personnalisation. Vous pouvez voir quels sont les attendus pour réussir dans l'enseignement supérieur, les taux d'insertion, vous pouvez avoir accès aux capacités de la filière dans laquelle vous voulez vous inscrire. On a même (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages