Parcoursup : une conseillère d'orientation pointe "beaucoup de trouble" chez les lycéens par rapport à "la réforme du bac"

franceinfo
·1 min de lecture

"Plus que d'être perdu par rapport à la plateforme de Parcoursup, ce qui ajoute beaucoup de trouble, c'est la réforme du bac et le fait d'avoir peu de visibilité" par rapport à la sélection par l'enseignement supérieur, a souligné jeudi 11 mars sur franceinfo Sylvie Amici, présidente de l’Association des conseillers d'orientation-psychologues de l'éducation nationale. Les lycéens de terminale qui ont jusqu'à ce jeudi soir pour faire les vœux d'orientation ne posent "pas que des questions techniques, il y a beaucoup d'inquiétudes", souligne-t-elle, notamment parce que certains ont décroché ou raté des cours à cause de l'épidémie de Covid-19.

franceinfo : Etes-vous plus consultée que d'autres années par des lycéens qui ne savent pas ce qu'ils doivent choisir pour l'an prochain ?

Sylvie Amici : Les questions sont multiples dans le sens où, en tant que psychologues, ce qui nous occupe, c'est bien sûr la question du conseil en orientation, mais aussi le lien à la période d'adolescence qu'ils vivent et à la question de leur réussite scolaire. Et là, plus que d'être perdu par rapport à la plateforme de Parcoursup et à ses vœux, ce qui ajoute beaucoup de trouble c'est aussi la réforme du bac et le fait d'avoir peu de visibilité par rapport aux enseignements de spécialité qu'ils et elles ont pu choisir et comment l'enseignement supérieur va les accueillir, va les sélectionner ou pas. Cela a un retentissement aussi sur leur réussite et sur leur investissement scolaire. Des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi