ParcourSup : le casse-tête de l’évaluation en contrôle continu pour sélectionner les dossiers

·1 min de lecture

Comment évaluer les dossiers de candidats sur ParcourSup, alors que la majorité des élèves de terminale n'ont été évalués au cours de cette année, bouleversée par la crise sanitaire, que par le simple contrôle continu ? Les candidats recevront les réponses à leurs vœux le jeudi 27 mai. Mais déjà la plupart des professeurs du supérieur font le même constat : il est très compliqué cette année de départager les candidats.

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"On a l’impression que les lycées ont augmenté les notes de manière artificielle"

Les notes que les professeurs du supérieur en charge de sélectionner les dossiers sur Parcoursup ont sous les yeux cette année, issues pour la plupart du contrôle continu, sont souvent dithyrambiques. Ce qui ne manque pas d'interroger alors que les enseignements ont été chamboulés par l'épidémie, et souvent conduits à distance. Quelques enseignants de lycée ont même cru bon d’apposer la mention "100% présentiel" pour favoriser leurs élèves lorsque ceux-ci n’étaient pas en demi-jauge.

Enseignant en prépa HEC à Saint-Michel de Picpus à Paris, Hugo Billard assure n’avoir jamais vu ça. "On a l’impression que les lycées ont augmenté les notes de manière artificielle, avec des moyennes de classe à 16, 17 ou 18 dans presque toutes les matières, et des appréciations qui se ressemblent toutes d’un établissement à un autre", pointe-t-il auprès d’Europe 1.

Un risque d'inégalités sociales

"Beaucoup plus que les années précédente...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles