Parcoursup : après les résultats, stress et attente pour les lycéens et leurs familles

Parcoursup , dix lettres d'angoisse pour les lycéens mais aussi leurs parents. Les premières affectations sont tombées jeudi soir sur la plateforme d'orientation post-bac. Trois possibilités : que son vœu soit accepté, refusé, ou placé sur liste d'attente. Les 900.000 candidats ont jusqu'à mardi pour se positionner. Le début de cinq jours de stress en famille, et plus particulièrement pour celle que notre journaliste d'Europe 1 a rencontré, car il n'y a pas un, mais trois lycéens. Des triplés, tous en terminale.

"Mon prof de maths disait que Parcoursup est plus important que le bac"

"Alors, qu'est-ce que ça a donné Parcoursup les garçons ?". "Mitigés", répondent-ils en chœur. Seul l'un d'entre eux a vu deux de ses vœux acceptés. Ses frères, quant à eux, sont sur liste d'attente. "Je n'ai eu qu'un seul vœu accepté. Je suis un peu déçu, un peu surpris aussi parce que je ne m'y attendais pas forcément", explique l'adolescent. "Toute l'année, les professeurs ne nous ont parlé que de ça. Par exemple, mon professeur de maths disait que Parcoursup est plus important que le bac".

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Une journée très stressante pour eux mais également pour leur mère. "Ce sont des élèves qui ont eu des félicitations depuis qu'ils sont en sixième et méritent le mieux", s'inquiète-t-elle. "Après il y en a deux en attente mais la situation va se débloquer, il faut juste que l'on voit le classement."

"Ce n'est pas encore la fin de l'attente"

U...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles