Parc des Princes : Anne Hidalgo a tranché, le stade « ne sera pas vendu » au PSG

© JEANNE ACCORSINI/SIPA

Il lui aura fallu neuf mois avant d’accorder une nouvelle interview. Depuis sa défaite à l’élection présidentielle de 2022, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo s’est faite rare dans les médias. Pour faire son retour, la femme politique a décidé d’accorder un entretien exclusif aux lecteurs du Parisien . Face à six d'entre eux, tous Parisiens, elle a passé en revue de nombreux sujets, à la fois politiques, en qualifiant par exemple l’alliance avec Jean-Luc Mélenchon « d’impasse », mais aussi sportifs. En effet, elle s’est attardée sur l’avenir du Parc des Princes, stade emblématique de Paris. Sans détour, Anne Hidalgo a tranché, il « ne sera pas vendu » au Paris Saint-Germain (PSG). « C'est une position ferme et définitive », a-t-elle souligné.

« Un patrimoine exceptionnel des Parisiens »

Le PSG occupe actuellement les installations du Parc des Princes grâce à un bail emphytéotique de 30 ans. Une situation qui ne satisfait pas les propriétaires qataris du club. Au mois de décembre dernier, ils sont même allés plus loin en menaçant de quitter l'enceinte historique du club si elle ne leur était pas cédée. « On ne peut pas rester dans ces conditions. Si on peut franchir une étape, on restera. Mais on ne veut pas rester sans rien faire. La mairie devrait réfléchir à notre offre », avait alors expliqué, pour l’Équipe, le président du club, Nasser Al-Khelaïfi. « S'ils ne veulent pas accepter notre offre, on part. On ne menace pas. On se serre la main, on remercie la mairie et on s...


Lire la suite sur LeJDD