Parc national : concilier écologie et activité économique

L'ONF (Office national des forêts) est désormais le gardien d'un parc national situé aux confins de la Bourgogne et de la Champagne. Les agents de l'office sont en charge de protéger cet espace naturel, notamment composé de hêtres, de chênes et de terres agricoles. L'activité humaine est strictement réglementée dans une zone appelée zone de cœur. "On n'est pas maître de ce qui se passera dans les années à venir" Mais certains forestiers craignent de voir leur espace d'exploitation diminuer. Les agriculteurs eux aussi déplorent un manque de consultation. "Le monde agricole ne représente que 3% des voix au conseil d'administration, donc on n'est pas maître de ce qui se passera dans les années à venir", estime Samuel Guenin, éleveur. Le parc national entend concilier écologie et activité économique. il espère attirer entre 150 et 200 000 visiteurs d'ici les deux prochaines années.