Paraplégique, Joe Kals veut traverser les États-Unis sur ses béquilles

France 3

Une autre balade, une ruée vers l'ouest désormais pour Joe Kals. Toujours la même détermination dans les yeux de celui qui a quitté son fauteuil de douleur. Il y a cinq ans, ce paraplégique bouclait son tour de France debout sur ses orthèses, 1 300 kilomètres de verticalité. Un an après, il grimpait les 1 665 marches de la tour Eiffel, du jamais vu pour un homme qui souhaitait simplement aider la recherche sur la section de la moelle épinière. "Je n’en retire rien, à part les félicitations des gens que je croise. Il n'y a aucun chercheur qui est venu vers moi", confesse Joe.

Deux années de marche pendulaire

Joe marche dans les pas de Terry Fox. En 1980, pour aider la recherche contre le cancer, ce jeune canadien malade traverse son pays. À quelques jours de l'arrivée après 5 300 kilomètres, il décède. Son périple rapporte alors 22 millions de dollars. Une aventure dont

Joe Kals veut s'inspirer. "Je veux traverser les États-Unis de New York à Los Angeles en créant un engouement par rapport à la marche", explique-t-il. 5 400 kilomètres, c'est deux années de marche pendulaire. Pour y parvenir, le sportif a lancé une campagne de financement participatif. L'objectif est de récolter 20 000 euros pour que Joe aille au bout de ses rêves.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Religion : un professeur suspendu après avoir lu des extraits de la Bible dans une école
Armement : les budgets militaires en hausse
Naissance : des ateliers de futurs papas organisés par la Caisse d'allocations familiales
Dentistes : les chirurgiens protestent contre le plafonnement des tarifs de soins
Agriculture : quand les éleveurs se convertissent au bio

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages