Paralysie cérébrale : “Le diagnostic tardif chez l’enfant réduit ses chances de récupérer”

·2 min de lecture

La paralysie cérébrale est la première cause de handicap moteur de l’enfant. Le Dr Alain Chatelin, président de la Fondation Paralysie Cérébrale, fait le point sur ce risque méconnu qui entoure la naissance et sur la prise en charge des personnes concernées, tout au long de leur vie. Pour la journée mondiale consacrée à cette pathologie, il exhorte les pouvoirs publics à lancer une stratégie nationale. 

Paris Match. Qu’est-ce que la paralysie cérébrale ?
Dr Alain Chatelin. Pour le dire simplement, ce sont des conséquences qui durent toute la vie d’une atteinte du cerveau survenue avant, pendant, ou juste après la naissance. Un enfant toutes les six heures est atteint. 125 000 personnes sont concernées en France et 17 millions dans le monde. C’est un problème important.

Qu’est-ce qui provoque l’atteinte cérébrale chez le nourrisson et quelles sont ses conséquences?
Les causes sont multiples. L’atteinte cérébrale peut être causée par un manque d’oxygénation du cerveau (quand le cordon s’enroule autour du cou du bébé), une hémorragie, un caillot dans un vaisseau (AVC), une maladie infectieuse, ou de l’inflammation cérébrale (grande prématurité). Cette destruction des cellules dans plusieurs zones du cerveau (lésions cérébrales), se traduit par des conséquences motrices plus ou moins lourdes, allant d’une légère difficulté à marcher ou à utiliser ses bras, à une atteinte grave de la motricité (fauteuil roulant) et, dans les les cas les plus sévères, l’incapacité à se tenir assis sans une coquille ou un corset siège. Des troubles cognitifs et sensoriels peuvent être associés. Les douleurs sont fréquentes chez l’enfant.

"

La difficulté de faire un diagnostic précoce chez l’enfant réduit ses chances de récupérer

"

Si depuis vingt ans, la prévention et la prise en charge ont lentement permis de faire diminuer le nombre de cas en France, le manque de dépistage précoce de cette pathologie pose problème…
C’est en effet une grande problématique. La difficulté de faire un diagnostic précoce chez l’enfant réduit ses chances de récupérer - faire en sorte que les déficiences soient moins importantes - et de bénéficier d’une prise en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles