Paralysie de Bell : un cas unique observé après les deux injections du vaccin Pfizer

·2 min de lecture

Les vaccins sont surveillés comme le lait sur le feu par les autorités sanitaires. En France, c'est l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui répertorie et analyse les effets secondaires apparaissant à la suite d'une vaccination, qu'ils soient connus et attendus, comme le syndrome grippal, ou plus rares et sérieux. Grâce à ce système, le lien a pu être établi entre les vaccins à adénovirus et les thromboses atypiques.

Les médecins de l'hôpital de Guilford, en Angleterre, décrivent le cas d'un homme de 61 ans atteint d'une paralysie faciale après chaque dose de vaccin Pfizer. Si la paralysie faciale avait été observée durant les essais cliniques menés sur les vaccins à ARNm, c'est la première fois qu'elle se déclenche après la première et la seconde dose chez le même patient.

Vaccins anti-Covid-19 : le vrai et le faux des effets secondaires

Un cas unique de paralysie de Bell après chaque injection de vaccin

L'homme de 61 ans se rend aux urgences le lendemain de sa première dose vaccinale pour une paralysie du côté droit du visage. Il n'arrive plus à fermer son œil et son front est totalement figé. Le patient présente plusieurs comorbidités comme le surpoids, l'hypertension, l'hypercholestérolémie et le diabète de type-2, mais n'a jamais expérimenté de paralysie faciale. Les médecins lui prescrivent un traitement à base de prednisolone et la paralysie disparaît après quatre semaines, sans laisser de séquelles.

Deux jours après sa dose de rappel, il retourne à l'hôpital pour les mêmes symptômes. Cet épisode est plus sévère que le précédent, l'homme se plaint de difficultés de déglutition. Il reçoit le même traitement et deux semaines plus tard, la paralysie s'est résorbée.

La paralysie de Bell est due à une lésion périphérique du nerf facial et provoque typiquement un affaissement de la bouche et de la paupière sur le côté du visage touché. © Wikipédia, CC by-sa 4.0
La paralysie de Bell est due à une lésion périphérique du nerf facial et provoque typiquement un affaissement de la bouche et de la paupière sur le côté du visage touché. © Wikipédia, CC by-sa 4.0

Une paralysie aux origines inconnues

Dans les deux cas, les médecins...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles