Paralympiques-2020 : sept nouvelles médailles pour la France, l'argent et une collection de bronze

·2 min de lecture

L'équipe de France a engrangé sept nouvelles médailles, dont une collection de bronze (6), aux Jeux paralympiques de Tokyo portant son total à 26 au tableau dimanche.

Sur la lancée de son début de week-end, l'équipe de France a engrangé sept nouvelles médailles, dont une collection de bronze (6), aux Jeux paralympiques de Tokyo portant son total à 26 au tableau dimanche, jour où le plus de médailles étaient distribuées.

Même si l'objectif a été fixé à 35, la France a déjà presque égalé le total de 28 podiums de Rio, puisque Fabien Lamirault disputera lundi une finale en tennis de table (Classe 2).

Matéo Bohéas, lui, finaliste dimanche (Classe 11), s'est incliné en trois sets face au Polonais Patryk Hojnowski mais, avec l'argent, décroche sa première médaille aux Jeux paralympiques. "Je voulais absolument ramener une médaille, réagit le joueur de 24 ans. Parce que ça avait été compliqué à Rio de revenir sans rien après la quatrième place par équipes." L'étudiant en Staps, né avec un pied bot côté gauche, ayant conduit au blocage de sa cheville après opérations, peut même rêver d'une deuxième médaille en double avec l'expérimenté Gilles de La Bourdonnaye, 48 ans et sept médailles au compteur depuis les Jeux de Barcelone en 1992.

"On a une deuxième médaille à aller chercher surtout avec Gilles qui arrête après", se projette la plus jeune moitié de la paire qui sera classée tête de série N.2.

Parmi la salve de bronze de dimanche, c'est l'aviron qui a été le plus représenté avec deux podiums, dont un en skiff de Nathalie Benoit, atteinte de sclérose en plaques et déjà médaillée en 2012 à Londres où elle avait été vice-championne paralympique. L'autre troisième place a été obtenue par l'équipage du quatre barré mixte français constitué de Margot Boulet, Erika Sauzeau, Antoine Jesel, Rémy Taranto et Robin Le Barreau (barreur).

Surprise sur la piste d'athlétisme

La surprise de la journée est(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles