Paraguay: un garde tué par un cerf dans les jardins du palais présidentiel

·1 min de lecture
Un membre de la garde présidentielle du Paraguay est décédé mardi encorné par un cerf des jardins de la résidence officielle du président Mario Abdo Benitez (AFP/FRANCK FIFE)

Un membre de la garde présidentielle du Paraguay est décédé mardi encorné par un cerf des jardins de la résidence officielle du président Mario Abdo Benitez, a indiqué un porte-parole de l'armée.

Le palais présidentiel s'étend sur plus de 10 hectares à proximité du centre d'Asuncion et abrite plusieurs espèces indigènes, notamment des nandous, des aras, un tapir d'Amérique du Sud, ainsi que des cerfs.

"La caméra de sécurité montre que (le sergent) entre dans la zone où se trouvent ces animaux et effectue une action (lève la main) qui fait réagir les cerfs", a expliqué le colonel Victor Urdapilleta.

Le directeur de la faune au ministère de l'Environnement a indiqué que le cerf faisait partie d'une portée élevée dans un ranch du gouvernement. Frederic Bauer a admis qu'"il n'est pas approprié d'avoir des animaux exotiques en captivité" mais "il n'y a pas de réglementation", s'est-il défendu.

Il a assuré que les responsables du palais présidentiel avaient consulté le ministère de l'Environnement avant d'intégrer des cerfs dans les jardins de la résidence.

hro/nn/lab/mr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles