Paradoxalement, la chimiothérapie aiderait les cellules cancéreuses à se disséminer

·2 min de lecture

La chimiothérapie est un traitement très répandu pour soigner les cancers, avant ou après une chirurgie ou en complément d'une radiothérapie. Les médicaments de chimiothérapie agissent de façon systémique, à la fois sur les cellules cancéreuses et sur les cellules saines, ce qui a des conséquences parfois sérieuses. Des effets secondaires dus au traitement qui dépendent de la dose, de la molécule administrée et de l'état de santé du patient, mais aussi des changements au niveau cellulaire qui, paradoxalement, favoriseraient la dissémination des cancers.

C'est la conclusion d'une étude parue récemment dans International Journal of Molecular Sciences menée par l'université de l'État de l'Ohio, aux États-Unis. Les scientifiques ont observé l'effet de la cyclophosphamide (CTX), un anticancéreux utilisé pour lutter contre les cancers du sein, sur la paroi des vaisseaux sanguins et l'adhérence des cellules cancéreuses à ces derniers. 

L'immunothérapie, un nouveau traitement contre le cancer ?

Fragiliser la cohésion entre les cellules

Tout est parti d'observations faites dans une précédente étude réalisée par la même équipe : les souris qui ont été traitées par la CTX quatre jours après avoir reçu une injection en intraveineuse des cellules de cancer du sein ont plus de cellules cancéreuses dans les poumons que celles qui n'ont pas reçu la CTX. Ici, l'objectif est de décortiquer le mécanisme derrière ce phénomène. Le voici.

La CTX augmente la perméabilité des vaisseaux sanguins des poumons, c'est-à-dire que l'endothélium vasculaire, la couche de cellules en contact direct avec le sang, n'est plus aussi cohésif. La membrane basale, le socle sur lequel est ancré l'endothélium, est accessible. Or la membrane basale fournit des points d'accroche aux cellules cancéreuses en circulation dans le sang. La CTX augmente la concentration sérique de métalloprotéinase 2, des enzymes protéolytiques, capables de remodeler la membrane basale et augmenter son adhérence. Faut-il encore que...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles