"Paradise Papers" : les Pays-Bas, un paradis fiscal au cœur de l'Europe

franceinfo
"Paradise Papers" : les Pays-Bas, un paradis fiscal au cœur de l'Europe

Officiellement les Pays-Bas ne figurent pas sur la "liste noire" de l’Union européenne sur les paradis fiscaux. Et pourtant, à y bien regarder c'est bel et bien LE royaume de l’optimisation fiscale, autrement dit : de l’évasion fiscale légale. Comme le Luxembourg ou l’Irlande, les Pays-Bas ont fait de cette activité une véritable industrie, comme l’explique Lison Rehbinder, porte-parole de l’ONG CCFD – Terre solidaire : "Les Pays-Bas proposent des taux d’imposition très bas sur certaines activités".

 

Les Pays-Bas "facilitent l’existence de 'sociétés boîtes aux lettres' qui n’ont en fait pas d’activité réelle. Parfois, ils ont négocié avec des entreprises multinationales des taux d’imposition tout à fait ridicules, validés ensuite dans des accords fiscaux, décrypte Lison Rehbinder. En faisant cela, ils favorisent l’accueil sur leur territoire d’entreprises qui n’y ont pas forcément d’activité réelle mais qui échappent à l’impôt dans d’autres pays où ils ont une véritable activité"

Les Pays-Bas sont classés comme le troisième "pire paradis fiscal" par l’ONG Oxfam, juste derrière les Bermudes et les îles Caïmans. Il s’agit du paradis fiscal préféré des entreprises européennes, mais pas seulement. C’est aussi un véritable eldorado pour les deux tiers des profits américains réalisés à l’étranger, estime Gabriel Zucman, professeur à l’Université de Berkeley, auteur du livre La richesse cachée des nations.

Selon l'universitaire, "on voit dans les statistiques américaines - qui sont particulièrement bonnes - que dans ces centaines de milliards de dollars de profits réalisés par les multinationales américaines hors du territoire américain, les Pays-Bas sont le paradis fiscal numéro 1. C’est seulement après qu’on voit apparaître les Bermudes, le Luxembourg, la Suisse, Hong-Kong, Singapour, les îles Caïmans… De très loin, les Pays-Bas sont numéro 1."

Les montages des entreprises américaines aux Pays-Bas

De nombreuses (...) Lire la suite sur Francetv info

Ce contenu peut également vous intéresser :

Paradise papers : les placements secrets de la reine d'Angleterre
Paradise papers : la Reine Élisabeth II touchée par le scandale<br
/>Paradise papers : le groupe Louis Dreyfus a son tour englué dans l'affaire
"Paradise Papers" : comment Nike évite de payer plusieurs milliards d’euros d'impôt en Europe grâce à une série de montages aux Pays-Bas
"Paradise Papers" : les montages offshores en série du pilote de Formule 1 Lewis Hamilton