Paracétamol : les pharmaciens ne vous donneront pas plus de deux boites cet hiver

Pexels

Les François devront limiter leur consommation de paracétamol, de type Doliprane, Efferalgan ou Dafalgan, cet hiver. "Pas plus de deux boîtes par patients", préconise l'Agence nationale de sécurité du médicament aux apothicaires, pour celles et ceux n'ayant pas de prescription médicale. Dans un communiqué publié le 19 octobre 2022, l'ANSM fait état de "tension d'approvisionnement" qui se "prolongent", dans un contexte de reprise de l'épidémie de Covid-19 en France et de retour des virus saisonniers. Mais la recommandation n'est pas de nature à surprendre les professionnels pour autant : depuis juillet dernier, les pharmacies sont soumises à un rationnement des livraisons, afin d'assurer la durabilité des stocks face à la crise sanitaire.

Cette préconisation a été formulée en accord avec le Collège de la médecine générale et le syndicat des pharmaciens. Pour un meilleur approvisionnement, l'ANSM rappelle aux pharmaciens qu'il faut "privilégier" la vente sur ordonnance, en adaptant la dispensation aux "besoins réels" de leurs patients. Aux médecins aussi, l'agence demande d'éviter de prescrire du paracétamol aux individus "qui n'en ont pas un besoin immédiat". Aussi, face à la pénurie, la posologie peut être légèrement modifiée. Plutôt que de recommander quatre prises par jour en respectant un intervalle de six heures (chez l’adulte et hors contre-indication médicale), les médecins peuvent inciter leur patient à privilégier "trois prises par jour toutes les 8 heures", indique encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dépression : pourquoi c'est plus dur le matin ?
Se soigner avec les remèdes de grand-mère
Vitamines C, D, probiotiques… Les cures d’automne sont-elles vraiment efficaces ?
FIV : la consommation régulière d’alcool réduit les chances de tomber enceinte
Cigarette : quel âge idéal pour arrêter de fumer ? Une étude a la réponse