"Paraître ou ne pas être", l'album de la rencontre entre Maxime Le Forestier et son fils Arthur

franceinfo Culture
Maxime Le Forestier sort un nouvel album avec son fils Arthur : "Paraître ou ne pas être", opus nostalgique et chic. Père et fils nous offrent une rencontre.

Non loin du Casino de Paris où père et fils doivent se produire les 14, 15 et 16 novembre prochains avant d’entamer une tournée dans toute la France, Maxime et Arthur Le Forestier sont venus partager pendant quelques instants avec nous leur bonheur simple de faire de la musique ensemble, à l’occasion de la sortie du nouvel album de Maxime Le Forestier, Paraître ou ne pas être Universal Music France.

Franceinfo Culture : Arthur, c’est vous qui êtes un peu à l’origine de ce nouvel album de votre père ?

Arthur Le Forestier : Je le sentais un peu déprimé, pas bien… Je suis allé fouiller dans son ordinateur, je me rappelais d’une vieille phrase qu'il disait : "les filles tombent amoureuses de n’importe qui". J’ai retrouvé le texte, j’ai mis ça en musique, ça lui a plu, il a réécrit dessus, et c’est un peu ça qui lancé l’écriture du reste de l’album.



Maxime, vous avez beaucoup de chansons en réserve comme ça ?

Maxime Le Forestier : J’ai plein de bouts de paroles comme ça qui traînent. Jusqu’à ce que je trouve comment les développer, quoi mettre autour…


Vous écrivez d’abord des phrases ?

MLF : Oui, des phrases qui m’arrivent, que j’entends. Par exemple, "né quelque part : est-ce que les gens naissent égaux en droits", ça m’est arrivé trois ans avant la sortie de l’album (rires), mais après il faut trouver quoi mettre autour.


Cet album, c’est un peu un pont avec Arthur ?

MLF : C’est la première fois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi