Des paquets de cocaïne débarquent sur les plages de la côte Atlantique

Par LePoint.fr

Des paquets de drogue saisis par les gardes-côtes américains en 2014, à Miami Beach en Floride. (Photo d'illustration.)

Plusieurs dizaines de kilos de cocaïne, solidement emballée, ont été retrouvées par les autorités sur différentes plages, rapporte « Le Figaro ».


La scène se répète. En Vendée, Gironde, Charente-Maritime ou encore dans les Landes, les gendarmes découvrent des paquets de cocaïne emballée, échoués sur les plages. Le premier mystérieux colis a été retrouvé le 18 octobre sur la plage de Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, vers 9 h 30. La marchandise était enveloppée dans du plastique noir et de la cellophane transparente, détaille Le Figaro. Rebelote le 26 octobre, cette fois sur la plage de Saint-Hilaire-de-Riez, puis le 4 novembre encore à Saint-Jean-de-Monts.

Suivront ensuite Moutiers-en-Retz ou encore La-Barre-de-Monts. Ce sont au total, quelque 40 kilos de cocaïne qui ont été retrouvés par la gendarmerie en Vendée. Tous les paquets se ressemblent et pourraient provenir d'une même cargaison. Outre l'aspect, les briques possèdent toutes une étiquette sur laquelle est écrit, au choix, « Brillante » ou « Diamante ». Des qualificatifs qui pourraient indiquer la qualité de la marchandise pour les enquêteurs, selon Le Figaro.

Lire aussi EXCLUSIF. Comment la douane a infiltré un supermarché du crime sur Internet

Une cocaïne très pure

Les autorités sont particulièrement inquiètes. Cette cocaïne, qui se disperse à la vue de tous, serait pure à 83 %, d'après les premiers tests effectués par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. La drogue saisie ne contiendrait aucun produit pour la couper et pourrait donc poser un « très gros risque sanitaire ». Pour le moment, les quantités retrouvées restent relativement faibles. Mais la pêche semble loin d'être terminée.

Lire aussi Amour, sang et cocaïne : au cœur de l'empire d'El Chapo

De nouveaux paquets de cocaïne ont été retrouvés vendredi 8 novembre à La Rochelle, sur les plages du Cap Breton au Vieux Bourceau. Au total, 36 kilos ont été récupérés par les douaniers de La Rochelle, soit plus (...)

Lire la suite sur LePoint.fr

Pourquoi il faut légaliser les drogues psychédéliques
Drogue : à Londres, les gangs recrutent les enfants dans les fast-foods
Pédophilie : les évêques votent le principe d'une « somme forfaitaire » pour les victimes
L'art contemporain africain explose tous les plafonds à la maison Piasa
Recevez la newsletter Le Point.fr